Partagez vos Expériences

Chaque expérience de Sahaja Yoga est unique et porteuse d’un message qui peut toucher un chercheur de la Vérité.

Aucun discours ne peut remplacer l’expérience, mais chaque témoignage peut provoquer de fameuses retrouvailles.

Écrire un témoignage, c’est réveiller l’innocence et la connaissance oubliées.
C’est pour ton semblable quelque part dans le Monde, tu peux lui écrire ici et maintenant,
et autant de fois que tu le voudras.

Petit mode d’emploi:

-    Dans la case « Name (required) », laissez votre prénom ou un pseudo,
-    Dans la case « Mail (will not be published)(required)», écrivez votre adresse mail, elle ne sera pas publiée sur le site,
-    Dans la case « Website », mettre votre blog personnel ou bien ne rien écrire,
-    Dans le grand cadre, écrire ce que vous souhaitez,
-    Dans la case « Saisissez les deux mots » du cadre anti-spam, recopier les deux mots qui apparaissent juste au-dessus,
-    Cliquez sur le bouton « Submit Comment » et c’est envoyé.



8 Responses to “Partagez vos Expériences”

  1.   Marie-Lise Says:

    Je suis née deux fois, une première naissance en 1965, et une seconde un jour de février 1996. Ce jour est celui où j’ai reçu ma réalisation du Soi. C’est l’expérience qui nous ai proposé la première fois qu’on rencontre Sahaja Yoga.
    Du premier jour où j’ ai reçu cette réalisation de grand changements sont apparus dans ma vie. Une vraie révolution à l’échelle d’une vie humaine! En résumé, ces changements m’ont permis de devenir enfin la personne que j’étais vraiment, au fil des méditations, je suis sortie de la gangue des souffrances du passé, de mes conditionnements pour avancer avec plus de liberté, de légèreté dans la vie. J’ai beaucoup appris car la connaissance sahaj est immense, c’est un océan de connaissance qui ne se révèle à toi que par des moments “de révélations intérieures”. J’apprends toujours, ce n’est jamais fini, “le connais toi toi même” requiert beaucoup d’étapes, c’est un chemin, une aventure… Mes méditations aujourd’hui ont de plus en plus le parfum des jardins des délices, c’est doux, c’est léger, c’est profond. Mais tout cet acquis n’est pas là que pour mon bien-être personnel, en me libérant moi, je libère aussi autour de moi, et c’est le plus grand cadeau que m’a donné sahaja yoga, à chaque fois que je partage cette connaissance avec d’autre, je savoure un état de béatitude intérieure que je ne peux pas décrire avec des mots. Ce sont des moments d’une qualité et d’une profondeur vraiment merveilleux, je n’en revient toujours pas que tout cela m’a été donné avec autant de simplicité. Je souhaite vraiment, du fond du coeur, que toute l’humanité puisse en faire l’expérience.

  2.   Anna Says:

    En découvrant le système subtil, et en apprenant à ressentir la Kundalini j’ai appris également à me détendre, à m’apaiser. J’étais quelqu’un de très angoissée, et j’étais aussi très triste de voir que des humains pouvaient être très dur entre eux. J’avais absolument besoin de comprendre comment l’homme fonctionne sur un plan plus subtil, et comprendre ce qui faisait que des êtres humains pouvaient être cruels avec d’autres. J’avais aussi besoin de comprendre pourquoi, je n’étais pas épanouie, alors que ma vie sur un plan matériel était plutôt satisfaisante. J’ ai appris à me connaître, par la méditation et surtout appris à apprécier chaque jour, chaque instant.

    Anna

  3.   Alice Says:

    Au terme d’années d’expérience, la méditation Sahaja Yoga se trouve être la solution à toutes les problèmes. Quand quelque chose me tracasse, l’état de méditation me permet d’abord de me séparer du problème, en étant témoin de la scène : le personnage (qui se trouve être moi) et son souci. Souvent, rien qu’en contemplant cette scène, cela me donne envie de sourire … comme on peut s’acharner sur quelque chose ! Comme on se fait du souci pour rien ! Une fois qu’on peut en rire, le problème devient moins formidable, et dans 80% des cas la solution se présente tout naturellement, cela ’saute aux yeux’. Dans le reste des cas, on a besoin d’introspection. Pourquoi ceci me tracasse-t-il? Quelle réalité cette situation m’enseigne sur moi-même ? De quoi ai-je besoin pour résoudre ce problème ? Si la réponse n’arrive pas d’elle même, il suffit de se remettre en état de témoin par rapport au problème. Surtout ne pas s’acharner ! Alors la réponse arrive sous forme d’une idée (géniale !) plus tard, quand on a tout oublié ou quand on est sur le point de dormir.
    La philosophie qu’on a appris des traditions anciennes (appris par cœur mais pas toujours assimilé) devient une réalité qu’on a soi-même testé. Les proverbes cessent d’être des ‘clichés’.
    Il n’y a pas de mal sans bien.
    La plupart des peines n’arrivent si vite que parce que nous faisons la moitié du chemin.
    Les beaux chemins ne mènent pas bien loin…
    Incroyable mais vrai … on redécouvre la sagesse de nos ancêtres dans l’age du portable !

  4.   Violette Says:

    Quand j’ai rencontré Shri Mataji, je cherchais un philosophe, un maître à penser. J’ai donc été déconcertée par son enseignement car je n’imaginais pas qu’on puisse avoir envie de suspendre son mental. Comme je percevais les vibrations, intriguée, j’ai poursuivi les méditations malgré les difficultés causées par un mental hyperacstif, en accablant de questions les personnes qui ont eu la gentillesse de m’aider à m’établir.

    Et maintenant, quel bonheur d’accéder à la détente profonde, de prendre de la distance par rapport aux événements, d’avoir de plus en plus confiance en moi, de m’aimer, d’aimer les autres, de comprendre qui je suis et ce que je fais sur cette Terre ! Je souhaite à tous cette belle aventure…

    Violette

  5.   Alice Says:

    La

  6.   Alice Says:

    Sahaja Yoga c’est l’Alchimie Intérieure !

    Que peut-on penser d’un état qui apaise les tensions, dissout les problèmes, et remplace peur ou dégout par plénitude et joie ? Combien de personnes ne se retrouvent-elles pas souvent dans une situation qui les fait douter d’elles-mêmes, du sens de la vie, de l’utilité des choses ! Comment répondre à toutes les sollicitations du mode de vie moderne et garder le sourire ? Des périodes de grisaille, une baisse de moral, voire désespoir et burn-out, sont des choses de plus en plus fréquentes. Mais comment peut-on qualifier une méthode qui – en l’espace de 10 minutes transforme la souffrance en joie, l’anxiété en calme, le stress en sérénité ?

    Quand je sens que ‘ça ne va plus’ je m’assois dans un coin tranquille pour la méditation. L’espace de quelques secondes, les yeux fermés, je deviens consciente de mon corps, de mon coeur, du monde intérieur. L’omniprésente voix du cerveau fait de la place pour les battements du coeur. Il y a dans ce coeur une réalité indestructible que je peux sentir dans mes mains et autour de mon corps comme une fraîcheur. Malgré tout, j’existe, je SUIS. Et quand cette idée me traverse l’esprit, elle s’accompagne un jaillissement de joie. Ce n’est pas mental, je ne peux pas y réfléchir, décrire cette joie, je peux seulement la sentir. Ce n’est pas un émotion car il n’y a pas d’objet d’attachement. C’est le coeur qui se dilate, il entraine les poumons, je respire profondément, je redresse ma colonne vertébrale. Si mon cerveau est encore tracassé par ses problèmes, je lui permets de les présenter pendant mon repos dans cet état. Mais l’apaisement que mon coeur rayonne remet les choses en perspective. Rien n’est assez grave pour me mettre hors de moi. Les problèmes et les solutions font des couples dans une valse sans fin. C’est la musique de la vie. Il y a des hauts et des bas, de la mort et de la vie, bonheur et malheur, et tout une ribambelle de contrastes qui tournent autour de nous, et sur eux-mêmes, dans un bal sans fin. Si on les regarde en spectateur, on prend autant de plaisir aux deux contrastes qui se mettent réciproquement en valeur. Que serait la Saint Jean sans Noël ? Que serait le jour sans la nuit ?

    Le monde autour de nous reste le même. Les difficultés et les situations restent les mêmes. Mais ce qui change c’est nous. On gagne cette incroyable capacité à transformer le mal en bien. On peut dire – pour nous le plomb se transforme en or. De la pure alchimie intérieure. Et on découvre en soi même l’élixir de la vie éternelle ! Avez vous déjà senti cela ? Sinon, essayez la méditation Sahaja Yoga !

  7.   clémence Says:

    Bonjour l’équipe,

    Merci pour ce site dont la lecture est nourrissante pour l’Esprit. Je vous écris car je souhaite modifier le témoignage posté le 15/11/2009. J’y ai souvent penser et ça y est je le formalise.

    Ainsi, dans le 1er paragraphe, je souhaite couper la partie après la virgule de : “C’est ainsi que je m’interrogeais sur le mal-être que je ressentais, le chemin un peu extrême sur lequel j’étais : fête, alcool, drogues, promiscuité;”

    En effet, les détails ne sont pas nécessaires et cela me gêne de l’avoir exposé.

    Merci d’en tenir compte au plus tôt.

    Clémence

    Rencontre avec Sahaja Yoga Clémence – France
    Posted by: deuxiemenaissance in Rencontres avec Sahaja Yoga, Témoignages Personnels, tags: Sahaja Yoga

    Clémence – France

    Pour ma part, j’ai reçu le cadeau de cette expérience spirituelle à l’aube de mes 18 ans dans une île de l’Océan Pacifique. C’est ainsi que je m’interrogeais sur le mal-être que je ressentais, le chemin un peu extrême sur lequel j’étais : fête, alcool, drogues, promiscuité; c’est alors que mes prières ont étaient entendues et même mieux exaucées. J’ai reçu les clés pour changer, pour devenir qui je voulais être, c’est-à-dire : moi-même !

    Mon père a commencé a pratiquer Sahaja Yoga et petit à petit je l’ai vu s’épanouir, devenir rayonnant. Lumineux, joyeux et c’était contagieux. Une fois ou 2, lorsque je ressentais de l’anxiété, il a su trouver les mots empreints d’amour qui m’ont apaisé et m’ont montré qu’il savait beaucoup…

    Ainsi ma curiosité piquée au vif, j’ai assisté à une séance pour débutants et j’ai ressenti une grande joie intérieure lors de cette première expérience. Je suis revenue une fois par semaine, et au bout d’un mois j’ai commencé à méditer régulièrement chez moi également. Je devenais plus paisible, mes amis au lycée étaient assez surpris. Je ressentais un bien-être et une béatitude tels que je ne désirais plus fumer ni rien. Ainsi, j’ai partagé cette pratique avec beaucoup de mes camarades qui y ont été sensibles mais pour eux, cela ne s’est pas inscrit dans la durée.

    La pratique de Sahaja Yoga m’apporte au quotidien la compréhension de mon être et me permet de saisir un peu plus chaque jour l’Essence de la vie et de m’unir à Elle encore et encore.

  8.   Thierry Says:

    Une pluie de vibrations
    À 35 ans en ce mois de mai 1995, j’ai eu le plus beau cadeau de ma vie, un cadeau inespéré. J’ai toujours été chercheur du plus loin que je me souvienne, mais je me suis perdu dans des recherches peu positives (drogues…). Cependant j’ai toujours dit et senti que j’étais protégé. Mais je ne devais pas encore être prêt car il m’a fallu attendre avant de recevoir ma réalisation. Ce fut un jour ou j’enseignais l’image de soi dans un centre social pour un public en difficulté. Une dame qui suivait un autre cours à côté est venu me voir pendant une pose et me dit : j’ai voulu prêter ce libre à Corinne mais elle n’est pas intéressée. Par contre, elle m’a conseillé de venir vous le proposer. J’ai trouvé cela bizarre mais je l’ai pris et j’ai commencé à le lire le soir même… Pour le finir dans la nuit. J’exultais, j’ai du recevoir cet éveil à ce moment avant d’aller à une séance, ce que j’ai fait aussitôt des le lendemain en rendant le livre. Jétais entouré de vibrations fraiches et je les sentais dans les mains et sur la tête et je sentais la joie bondir de mon coeur. Depuis, avec des hauts et des bas, j’avance doucement mais sûrement vers une facilité pour méditer et j’en profite pour donner la réalisation des que je le peux. C’est tellement énorme…

    Le livre : L’Avènement
    http://www.editionspublisud.fr/produit/lavenement/

Leave a Reply